Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Hausse du cours de l'or

L'or repasse au-dessus $ 1300 l'once et affiche maintenant 10 % de hausse.

Profil défensif. L'appétit des investisseurs de l'or augmente à nouveau pour les métaux précieux le prix de l'or se maintenant au-dessus de $ 1200.

L'or se récupère des pertes subies en 2013, la plus forte baisse annuelle de l'or en plus trois décennies La tension entre la Russie et l'Ukraine, la baisse du pétrole et  la volonté de la Fed à attendre toujours plus longtemps avant de commencer à relever les taux d'intérêt jouent en faveur de l'or.

La baisse des taux soutiendra le prix de l'or.

Un nombre croissant d'experts s'attend par exemple à voir la banque centrale américaine infléchir le rythme de la remontée des taux, notamment parce que l'inflation semble marquer le pas: en août dernier, les prix à la consommation n'ont progressé outre-Atlantique que de 0,1 %. D'autres soulignent que l'or, même s'il restera durablement cher, pourrait baisser un peu: son cours actuel inclut aussi une «prime de risque» qui tient compte des craintes exacerbées des investisseurs, attisées par les mauvaises nouvelles venues  de Russie.

Les investisseurs restent prudent.

Les professionnels sont surtout quasi unanimes à juger attractives les valorisations boursières actuelles. Compte tenu de la progression des résultats des entreprises, la Bourse devrait être bien plus haut. Un CAC 40 proche des 4 000 points ne semblerait pas du tout anormal. Si l'on regarde les dividendes servis, de nombreuses valeurs affichent à la fois des rendements élevés et de belles perspectives boursières.

De plus, les liquidités disponibles sur le marché sont importantes, les programmes de rachat d'actions soutenus. Si les investisseurs prennent en compte ces éléments positifs, le cours de l'or devrait repartir, au moins modérément. Mais quand? Et pour combien de temps?. Peut-être seulement pour quelques mois, avant que les scénarios plus sombres à prévoir pour l'an prochain ne se concrétisent.

Les commentaires sont fermés.